Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/11/2017

Chacun son identité, la beauté pour tous

La chirurgie esthétique en Tunisie intéresse des personnes issues de différentes cultures et de toutes les ethnies. Tout le monde cherche à être beau. Le traitement de cette affirmation a beaucoup changé au fil du temps. Il n’y a pas très longtemps, un standard de beauté était établi et toute personne qui ne rentrait pas dans le moule était considérée en dessous de ces standards. Les temps ont changé, et nous avons était témoin de l’apparition et en ce moment la montée en popularité de pratiques esthétiques prônant la différence ethnique.
images (36).jpg

Qu’est-ce-que la chirurgie ethnique ?

C’est un sous-ensemble de la chirurgie esthétique, destiné à un groupe ethnique en particulier. A son apparition, le terme regroupait toutes les personnes qui n’ont pas la peau claire. L’objectif était alors de donner à ces personnes des attributs caucasiens. Le nez de l’artiste Michael Jackson est un cas d’école pour ce cas de figure. Ces pratiques médicales étaient motivés par le besoin de ces personnes d’êtres acceptés et de se fondre dans la masse.

Aujourd’hui la chirurgie ethnique est une discipline à part dont l’appellation est contestée par bon nombre de praticiens. On parle plus d’opération spécifiques que de chirurgie ethnique, comme pour la rhinoplastie ethnique en Tunisie.     

Qu’est ce que la rhinoplastie ethnique en Tunisie ?

La rhinoplastie ethnique Tunisie est d’abord une opération de rhinoplastie esthétique. On y emploie les techniques chirurgicales utilisées en rhinoplastie classique mais à des fins différentes. Parce que le nez africain est différent de son voisin du moyen Orient et que le nez asiatique est aussi différent des ces deux ensembles, et surtout parce que les patients à la peau noir sont très rarement à la recherche d’un nez caucasien, la rhinoplastie ethnique en Tunisie est considérée comme une spécialité à part entière. Les patients de type caucasien, cherchent le plus souvent à réduire le volume de leurs nez, les chirurgiens sont confrontés à la situation inverse en rhinoplastie ethnique. Il est donc impossible qu’un médecin sans expérience des nez africains puisse donner satisfaction ou se montrer efficace dans une situation similaire.

images (37).jpg

Pour ces raisons, certains médecins ont décidé de se spécialiser en rhinoplastie ethnique. Les résultats sont souvent discrets. Le but est de mieux intégrer le nez au visage de façon harmonieuse.      

16/11/2017

Huit solutions pour respirer mieux

Le nez bouché peut être lié à la sinusite, une déviation de la paroi nasale ou encore des allergies. Indépendamment de la cause, voici huit solutions pour respirer mieux !

septoplastie, nez, allergies nasales, problèmes respiratoires, respirer

1-Humidifier l’air

La congestion nasale est le plus souvent causée par l’irritation des vaisseaux sanguins du nez et des sinus. L’air sec aggrave cette irritation. Humidifier l’air est une solution rapide et simple pour soulager les douleurs du sinus. Un humidificateur d’air transforme l’eau en humidité qui charge l’air de la chambre dans lequel il est placé. Il existe des dispositifs qu’on peut faire sois même ou des solutions électroniques toutes prêtes.

2-Prendre des douches chaudes

Il est très commun de retrouver une respiration plutôt normale après une douche. De la même manière qu’un humidificateur, la vapeur émanant de l’eau chaude relâche la muqueuse du nez ce qui réduit considérablement les inflammations. Le même résultat peut être obtenu par inhalation de vapeur d’eau. Un mélange de huiles essentielles peut être ajouté à l’eau chaude.

3-Buvez beaucoup d’eau

Il est important de garder le niveau des fluides corporels élevé lors des congestions nasales. L’eau, les jus et mêmes les boissons sportives relâchent les conduits nasaux et facilitent leur drainage. La pression dans les sinus est réduite. Moins de pression c’est moins d’inflammation.

4-Les sprays salins

L’hydratation des muqueuses peut être optimisée à l’aide des sprays salins. La solution est à base d’eau salée. Certains sprays peuvent contenir un médicament décongestionnant. L’utilisation de ce type de sprays doit être limitée à trois jours de crainte d’empirer la situation du patient.

septoplastie, nez, allergies nasales, problèmes respiratoires, respirer

5-Purgez vos sinus

Certes c’est une tâche peu motivante, mais elle est très efficace pour combattre les infections des sinus. Un ustensile comme le « pot de Neti » est nécessaire pour fournir le jet d’eau nécessaire pour le drainage des sinus. Il est recommandé d’utiliser une eau distillée ou stérilisée plutôt que l’eau du robinet. Avec la tête penchée d’un côté, l’eau pénètre d’une narine pour ensuite sortir de l’autre ; Simple comme bonjour !

6-Les compresses tièdes

Cette solution permet de libérer les narines de l’extérieur. Trempez une compresse dans de l’eau chaude, essorez l’excès puis pliez et placez-la sur votre front et nez. La chaleur est connue pour soulager bon nombre de douleurs.

7-Essayez des décongestionnants

Les décongestionnants sont une solution efficace pour réduire les gonflements et les douleurs liées aux inflammations nasales. Plusieurs de ces médicaments sont en ventes libres. Ils peuvent prendre deux formes ; les pilules et spray. Même si ces médicaments sont obtenus sans ordonnances, leur utilisation doit être responsable. En règle générale, l’utilisation d’un décongestionnant ne doit pas dépasser trois jours.

septoplastie, nez, allergies nasales, problèmes respiratoires, respirer

8-Traitez la source du problème

Si votre obstruction nasale est causée par une allergie il est plus judicieux de traiter l’allergie.

Dans certains cas, l’obstruction est due à une déviation de la cloison nasale. La seule solution envisageable dans ce cas est la septoplastie. Cette opération chirurgicale est le seul moyen de corriger la déformation du nez.        

Pourquoi avez-vous toujours le ventre rond malgré l’accouchement ?

Vous pourriez être surprise de voir comment votre abdomen était après la naissance. Votre bébé est déjà né, mais juste autour du nombril vous trouvez un énorme ballon, arrondi et flasque, ce qui vous donne l'air d'être encore enceinte de six mois. 


Beaucoup de femmes ont également une ligne verticale sombre le long de l'abdomen (appelé la ligne du nigra) et un enchevêtrement de vergetures, qui sont en fait de petites cicatrices produites par l'étirement intense de la peau. Ceux qui ont eu une césarienne doivent également effacer les cicatrices de la chirurgie. 

images (16).jpgVotre corps, et surtout votre abdomen, mettra longtemps à se remettre complètement de la grossesse. Imaginez que votre abdomen est comme un ballon qui se gonfle lentement au fur et à mesure que votre bébé grandit. La naissance du bébé n'éclate pas le ballon mais le fait lentement commencer à perdre l'air. Mais ne vous inquiétez pas : même si le processus est lent, vous remarquerez peu à peu les changements. 


Dès la naissance de votre bébé, les changements hormonaux provoquent la contraction progressive de l'utérus jusqu'à ce qu'il atteigne le stade pré-grossesse. Votre utérus prend environ quatre semaines pour revenir à sa taille normale. 

En outre, toutes les cellules de votre corps qui ont gonflé pendant la grossesse commenceront à libérer l'excès de liquide accumulé. Vous l'éliminerez sous forme d'urine, de sécrétions vaginales et de transpiration. 


Et le surplus de graisse que vous avez accumulé pour nourrir le bébé commencera à brûler (surtout si vous allaitez et faites de l'exercice). Mais il faudra quelques semaines avant de voir les résultats.

images (14).jpgCependant, les vergetures et la ligne de nigra dureront plus longtemps. Les vergetures deviennent généralement moins évidentes dans les six à 12 mois après l'accouchement. Ils perdent leur pigmentation et deviennent généralement plus légers que la peau environnante (la couleur va changer en fonction de la couleur de votre peau), mais la texture des vergetures reste la même. 


La couleur sombre de la ligne de nigra va progressivement disparaître en un an, même si elle ne peut pas disparaître complètement.